COUPLE OUVERT À DEUX BATTANTS / MÉNAZ ROUVÈR DOUB KOTÉ


De Dario Fo & Franca Rame – cie Sakidi – Réunion

Une femme, un homme…

L’histoire a commencé par sa volonté à lui de vivre des aventures extra-conjugales au sein de son couple devenu ouvert. Elle, l’épouse, qui ne supporte plus les infidélités de son mari, alterne fureur suicidaire et folle passion de survivre.

Lequel des deux sera finalement le plus libre dans ce couple « hors norme » ? Fidélité, liberté, amour ou possessivité, jusqu’où peut-on aller sans risquer de perdre l’autre ? Couple ouvert à deux battants passant du rire aux larmes comme on claque une porte, offre une multitude de parti pris entre illusion et bluff, entre vulnérabilité et cruauté.

La scène de ménage, théâtre dans le théâtre, nous permet d’explorer l’étendue de notre propre comédie. Une pièce qui nous entraîne dans une spirale de questions et nous laisse seul avec nos éphémères vérités.

Comédie drôle et acide, la pièce de Dario Fo et Franca Rame (1980) ausculte le couple et ses contradictions, et nous plonge au cœur de la scène de ménage avec audace et vitalité.

Traduction française : Toni Cecchinato et Nicole Colchat – traduction en créole réunionnais : Lolita Tergémina – mise en scéne : Lolita Tergémina – avec Rachel Pothin, Jean-Laurent Faubourg et la participation de David Érudel – costumes : Térésa Small – scénographie : Térésa Small et Christophe Brunel – lumière et régie générale : Nicolas Henri – chorégraphie : Véronique Moutoussamy – administration et production : Anne-Marie Tendil – relations presse : Davina Chapeau – photographies : Laurent Zitte – conception visuel : David Cacoub. Une production de la cie Sakidi en coproduction avec Les Bambous. Avec le soutien de : la DAC OI, la Région Réunion, le Département, la Ville de Saint-Denis, Léspas, Théâtre Canter, les TDR.

VERSION FRANCAISE
MARDI 10 SEPTEMBRE 19H30
SAMEDI 14 SEPTEMBRE 17H00
LUNDI 16 SEPTEMBRE 14H00
VENDREDI 20 SEPTEMBRE 20H30

VERSION CRÉOLE
JEUDI 12 SEPTEMBRE 14H00
VENDREDI 13 SEPTEMBRE 20H30
MARDI 17 SEPTEMBRE 19H30
JEUDI 19 SEPTEMBRE 14H00
SAMEDI 21 SEPTEMBRE 17H00
Tarifs : 2 à 13 € – Tout public dès 13 ans – durée estimée : 1h

LES SLAMEURS…


scène ouverte aux paroles, aux écritures contemporaines, en deux parties :

La première en compagnie de Sakidi autour du couple dans tous ses ébats…. pardon ! ses états… ; la seconde laisse le public libre de proposer les textes de son choix ; du slam mais pas que, du rire, des chansons… et plus si affinités !!!

MARDI 24 SEPTEMBRE 19H30
Tout public. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

LE CABARET DE L’IMPOSSIBLE

de Achille Grimaud, Sergio Grondin, François Lavallée – Bretagne – Réunion – Québec

Premiers voyages

Faire un spectacle sur la francophonie ? Quelle belle idée ! Un vrai breton, un réunionnais d’ici, un bon québécois et le tour est joué. Eh bien l’affaire s’est avérée bien plus complexe qu’il n’y paraissait ! Nous assistons finalement avec bonheur à une aventure pleine de rebondissements, un impossible périple autour du monde, sincère et drôle.

Le point tangent où l’humain et le vécu se fondent dans le récit et l’histoire, confondant le réel et l’imaginaire. Le récit de 3 compagnons de route qui, au fil des expériences, tissent une auto-fiction sensible entre carnets de voyage et réflexions introspectives.

« Le cabaret de l’impossible est sans doute l’un des spectacles dont on parle le plus (…) pour ce plaisir de la langue, avec juste ce qu’il faut d’exotisme et d’incompréhension pour que le spectateur se laisse emporter. » Magazine LA SCENE

jeu : Achille Grimaud, Sergio Grondin, François Lavallée – direction artistique : Mael Le Goff – construction narrative : Alain Le Goff – écriture sonore : Mikael Plunian – création lumière : David Brégardis – crédit photo © Gaëlle Evellin. Production : Paroles Traverses, Rennes. Soutiens : Le Grand R, La Roche-sur-Yon (85), Le Strapontin, Pont-Scorff (56), Le Séchoir, Saint-Leu, Théâtre du Grand Marché, Saint-Denis (974), Maison Internationale du Conte de Montréal (Québec), FEACOM, DRAC Bretagne, Région Bretagne, Institut Français – Ville de Rennes, Rennes Métropole, Conseil des Arts et Lettres du Québec.

SAMEDI 28 SEPTEMBRE 20H
LUNDI 30 SEPTEMBRE 14H
Tarif : 2 à 13 € – Tout public dès 12 ans – durée : 1h15

Et aussi…
Au CDOI Le Grand Marché, St Denis – t.0262 20 33 99
vendredi 20 septembre 20h

À Léspas, St Paul – t.0262 59 39 66
mardi 24 septembre 20h

Au Séchoir, St Leu – t.0262 34 31 38
vendredi 27 septembre 20h

SAINTE DANS L’INCENDIE


de Laurent Fréchuret – Théâtre de l’Incendie – Sartrouville
Texte lauréat des Journées de Lyon des auteurs de Théâtre 2009

Sainte dans l’incendie est une fantaisie héroïque, une suite de variations sur une petite paysanne de légende, brûlée par la vie, traversée par des voix oubliées, échafaudant une autre histoire de France, faisant théâtre de tout. La traversée au pas de course d’une petite vie infinie. Il s’agit d’une rêverie éveillée, d’une action d’enchantement, des intuitions d’une ignorance infuse, d’art naïf, d’une fraternité dans les ruines, d’un amour anachronique, d’un hommage au jeu du fou au pied du bûcher, d’une confidence, d’une lutte joyeuse, d’un dialogue public. L’ombre d’une chance. De la matière pour une athlète du verbe.

« Fréchuret écrit sur Jeanne, interprétée par Laurence Vielle, comme un jazzman improvise sur un motif [avec] l’art de déboîter les phrases, de créer des collisions de vocabulaire, de chavirer les temps, de faire du neuf avec du vieux. […] Jeanne est la première star des temps modernes, nous susurre-t-il. Après avoir assisté à cette rencontre au sommet entre Jeanne et l’actrice, difficile d’imaginer l’interprétation de cette fantaisie historique autrement que dans le corps de Laurence Vielle. Elle est toute entière à sa proie attachée. Et pour les siècles des siècles. » Jean-Pierre Thibaudat, Rue89

avec : Laurence Vielle – mise en scène : Laurent Fréchuret – lumière : Antoine Gallienne – répétitrice : Marilou Vannes – production déléguée : Théâtre de l’incendie – coproductions : Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN, Maison de la Poésie / Paris, SC de création en poésie – texte édité aux éditions Les Solitaires intempestifs.

VENDREDI 4 OCTOBRE 20H30
MARDI 8 OCTOBRE 19H30
Tarifs : 2 à 13 € – Tout public dès 15 ans – durée : environ 1h05

LES POUSSES DE BAMBOUS

Les pousses de Bambous
scène ouverte aux élèves acteurs.

Comme chaque année, Les Bambous ouvrent ses portes aux établissements scolaires et aux associations pour des restitutions du travail entrepris toute l’année en atelier(s). Une priorité est donnée aux bénédictins et aux projets montés avec le soutien d’un intervenant professionnel. 50% de la recette est reversée aux établissements scolaires et/ou associations.

Du 18 juin au 5 juillet

AU PROGRAMME :

* LES AUTRES
par les élèves de 6ème du collège de Bras-Panon
mardi 18 juin – 19H

* LA PRINCESSE CULOTTE de Marie Bataille
par les élèves de l’Atelier enfant des Bambous
mercredi 19 juin – 19H

* LE ROSSIGNOL ET L’EMPEREUR DE CHINE d’Andersen
par les élèves de 6ème du collège Thérésien Cadet
jeudi 20 juin – 11H

* SI TU BOUGES PAS de Claude Burneau
par lé élèves de l’atelier ados des Bambous
* LES NUMÉROS de Hanokh Levin
par les élèves de l’atelier adulte des Bambous
jeudi 20 juin 19H

* LES MÉTAMORPHOSES D’HUBERT DELISLE
Les élèves du collège Hubert Delisle
vendredi 21 juin 14H

* COMMENT DIRE ?
par les élèves de 2nd et 1ère du LEGT A. P. Bouvet
* REGARDS SUR SOI / REGARDS SUR l’AUTRE
par les élèves de Terminale LEGT A. P. Bouvet
samedi 22 juin – 16H

* LA JEUNE FILLE, LE DIABLE ET LE MOULIN d’Olivier Py
par les élèves de 6ème du collège Guy Môquet
lundi 24 juin – 19H

* C’EST CHOUETTE… L’ÉCOLE !
par les élèves de Petite Section, Moyenne Section, Grande Section de l’école maternelle Les Girofles
jeudi 24 juin – 10H30

* PAR CHŒUR
par la chorale du Petit Conservatoire de Champ Borne
jeudi 27 juin – 19H

* LA VIE C’EST COMME CA
par la cie Ti Pas Ti Pas
vendredi 28 juin – 19H30

* IL ÉTAIT DEUX FOIS
par la MJC Danse de St Benoît
samedi 29 juin – 16H

* POU IN GRAP LETSHI d’Axel Gauvin
par les élèves de Petite Section, Moyenne Section, Grande Section de l’école
Émilie Moreau
lundi 1er juillet – 19H

* POU IN GRAP LETSHI d’Axel Gauvin
Par les élèves de CE2 et CM1 de l’école élémentaire publique des Girofles
mardi 2 juillet – 19H

* CHOMEUSES EN À LA RECHERCHE D’EMPLOI de Pierre Fontaine
par la troupe Beauvallon
jeudi 4 & vendredi 5 juillet – 19H

IN’SOLISTES

Mise en page 1

En lien avec le CRR.
Concerto pour hang, accordéon, clarinette et cordes par Manu Delago, Bruno Maurice, Jacques Didonato accompagnés par les musiciens de l’ORR et des étudiant du Pôle supérieur de Lille sous la direction d’Eric Villevière.

AUX BAMBOUS
MERCREDI 26 JUIN 19H30

LA VIE C’EST COMME CA

La vie c'est comme ça
Compagnie Ti Pas Ti Pas – (CEM – ASFA) Chorégraphie : Nelly Romain – mise en scène : Marika Socha assistée de Angélique Martin – avec : Reine-Claude Aquilimeba, Hilianti Ayouba, Anaëlle Bironda, Nicolas Bombois, Sandrine Bosquet, Mathias Boyer, Laurent Di Donato, Jason Foch, Marlène Grégoire, Emeline Hoarau, Mireille Hutteau, Sophie Laumond, Margaret Ligdamis, Farid Maillot, Mathias Mallard, Mickaël Nourry, Patrice Olédie, Bernadette Philippe, Moustoïfa Ramadani, Nicolas Sautron, Joyce Sinama Moutama – création musicale et régie : Rahiss Mohamed – coaching vocal et choeur : Bernadette Philippe – décor, scénographie, costumes: Hélène Catherine et Marie-Aurore Gisquet assistance technique : Georget Martin – crédit photo © Jean Noël Énilorac En partenariat avec : L’ARS-OI, la RégionRéunion, le Département de la Réunion, la Mairie de St-Benoît, la FFAIMC, l’ANCV, la DAC OI, Les Bambous, l’Espace Pluriel, l’Entrepôt.

…Comme sur des roulettes

« Je suis né avec un cordon autour du cou.
Mais aujourd’hui, je suis avec vous.
Je sais que je suis dur avec tout le monde.
Mais je me dis que ce n’est pas ma faute.
Ce n’est pas simple d’être dans un fauteuil.
Alors que j’aimerais tant marcher comme mes frères.
Je te demande pardon pour mes coups de colère.
C’est la façon que j’ai trouvée pour crier au secours.
J’aimerais qu’on m’explique pourquoi on me dit « La vie c’est comme ça ».
Y a des blonds, des bruns, des roux.
Et il y a aussi nous. »

Préparez-vous pour un dernier voyage. Quinze artistes à mobilité réduite, mais au cœur grand comme ça, ouvrent les portes de leur monde, se dévoilent. Vous allez changer votre regard sur le handicap.

VENDREDI 28 JUIN 19H30
Tarif unique : 4 €

QUAND LES POULES AURONT DES AILES

Quand les poules..
Conception et mise en scène : Catherine Saget – Sous le regard complice de : Colette Garrigan – Avec : Catherine Saget et Alexis Palazzotto – Musique : Dominique Carrère – Costumes, décors, marionnettes : Martha Romero – Lumière : Richemont Gilas – Coproduction : ThéâtrEnfance – Léspas culturel Leconte de Lisle – Avec le soutien de : la DAC OI, la Région Réunion, Département de la Réunion et la Ville de Saint-Paul.
Musique et marionnettes dès 3 ans – Durée : 30 minutes.
Accueil en lien avec « IL ÉTAIT UNE FOIS… LES VACANCES ! »

Histoire de Paulette la poulette qui voulait voler.

Chaque matin, dans sa basse-cour, la petite poule Paulette s’ennuie. Elle picore, fait les cent pas, picore encore, refait les cent pas, s’ennuie toujours. Soudain, une imprudente chenille s’aventure entre ses pattes, s’échappe et se transforme en papillon. Alors, par la magie de cette métamorphose, voilà Paulette transportée dans un rêve étrange, peuplé de nuages flottants, de bulles légères, d’oiseaux étincelants… Au réveil, Paulette n’a plus qu’une idée en tête : elle veut voler, battre des ailes et se laisser porter par le vent. Déterminée, la petite poule tentera alors l’impossible pour accomplir ce qu’elle pense être son destin.

SAMEDI 6 JUILLET 17H00
Tarif unique : 2 €

ATTENTION FRAGILE

Attention Fragile
Chorégraphie : Éric Languet – assistante : Marriyya Evrard – interprètes : Céline Amato, Wilson Payet – Production : Danses en l’R / Cie Éric Languet – durée : 25 mn.
Accueil en lien avec « IL ÉTAIT UNE FOIS… LES VACANCES ! ».

Après 8 années d’ateliers en danse intégrée, Attention fragile est la première création professionnelle de la Cie Danses en l’R intégrant un danseur en fauteuil roulant.
Eric Languet a repéré Wilson Payet lors des ateliers menés pendant 4 ans auprès des collégiens de la Chaloupe Saint-Leu et de l’IEM Charles Isautier, Fondation Père Favron, à Saint-Louis.
Pour ce duo, il ne s’agit pas de faire une ode à la différence, ni d’essayer de l’oublier. Il s’agit de danser avant tout, et les corps parlent d’eux même. Corps en exil qui reviennent vers un pays étranger, et dont la vie nous touche, dans toute sa fragilité.

«Ayant perdu l’usage de ses jambes, Wilson se déplace et danse en fauteuil roulant. Florence, sa partenaire, joue avec lui, puis arrête d’un coup d’être complaisante et alors se dessine une histoire très puissante entre ces deux êtres qui s’étreignent, roulent et exécutent un duo empreint de sensibilité et de tendresse. Une très belle réussite.»
Sophie Lesort – toutelaculture.com

MERCREDI 10 JUILLET 17H00 suivi de la projection du doc ELEC, Jean-Marc Lacaze (15 mn)
Tarif unique : 2 €

GRAN MATIN, SOLÈY I LÈV !

Gran matin
écriture et interprétation : Eric Ksouri – régie : Elodie Torrens – création lumière et vidéo : Victor Corolleur – regard chorégraphique : Tony Jourdain – accompagnement sensoriel : Anne-Flore Baron – affiche, recherches vidéos : Guillaume Plantevin. Spectacle cinématographique et musical tout public à partir de 3 ans. Durée : 40 minutes
Accueil en lien avec « IL ÉTAIT UNE FOIS… LES VACANCES ! »

Le soleil est le chef d’orchestre de nos journées, de nos saisons.
Gran matin, il nous tire du lit. Il nous suite toute la journée avant d’aller se coucher.

La courbe qu’il décrit dans le ciel a inspiré à Éric Ksouri sa deuxième création de ciné-concert pour le jeune public. Invitant le cinéma au cœur d’un spectacle vivant, Gran matin, solèy i lèv ! est un moment suspendu plein de poésie, de fantaisie et de grave drôlerie.
Ici le soleil se lève sur de belles histoires, se cache des hommes et des animaux, laisse place à la nuit étoilée et se réveille un peu grognon pour se coucher en fanfare.
Au fil de quatre films d’animation de très belle facture, le musicien interprète seul en scène et en direct une nouvelle bande originale dirigée et rythmée par ses instruments. Accordéon, ukulélé, sampler, cloches tubulaires, flûte, carillons, percussions, bidules et bidouilles sont à la fête !

SAMEDI 13 JUILLET 15H00 & 17H00
Tarif unique : 2 €

RÉCITS DE LIT

© photo claude Oliviere-mail : claudeolivierfr@yahoo.fr
de et par Marielle Rémy et Guillaume Servely – cie Hors Cadre
mise en scène : Marielle Rémy & Guillaume Servely – création lumière : Jean Charles Esnault – scénographie : M. Delogresse – costumes : Antonina Rota – crédit photos © Claude Olivier.

Accueil en lien avec le festival Komidi de Saint Joseph (avril/mai 2013 http://www.komidi.fr)

Un corps à corps à deux plumes écrit au creux d’un lit.
Toutes leurs nuits au grand jour…
Lit à mourir, lit à aimer, lit à rêver, lit à même pas dormir…

Leur histoire se vit la nuit et se raconte comme une insomnie. Récits de lit, récits de vie, des bouts de nous, des bouts de vous à faire sourire, rougir et « pleu-rire ». Un lit à la verticale pour y grimper, à l’horizontale pour y plonger. Un spectacle comme une diagonale originale entre théâtre, récit et mouvement. Entre elle et lui, un lit rouge, un lit à traverser.

Un texte rythmé et savoureux… une mise en scène très chorégraphiée et une écriture poétique qui touchent par la justesse du ton et la sincérité du jeu. La Marseillaise

MARDI 30 AVRIL 14H00 & 19H30
tarifs : 4 à 10 euros – tout public

TRIPPO

Florence Delahaye
Circo Aereo – Limoges
mise en scène : Maksim Komaro – avec : Jenni Kallo et Heini Koskinen – costumes et décors : Kati Rantalainen – création son : Tuomas Norvio – création lumières : Marianne Nyberg – crédit  photo © cie Aereo

En partage avec Le Séchoir

Antek et Jenni ont élu domicile sur une vieille charrette de bois. Généreux et curieux, le jeune couple malicieux va en sortir sept valises mystérieuses et nous en dévoiler tous les trésors. Tours de magie, acrobaties et scénettes.

Trippo est un spectacle de nouveau cirque, au ton humoristique et destiné à toute la famille. Il transporte son public d’une ambiance à l’autre.

SAMEDI 4 MAI 17H00
Tarifs : 4 à 10 euro – spectacle pour les parents accompagnés de leurs enfants

Extrait :

BIBEU & HUMPHREY

B-H
de et par Servane Guittier et Antoine Manceau – l’Attaction Céleste
création lumières et régie : Ludovic Champfailly – coproductions : Excentrique, Pronomade(s) en Haute-Garonne, CNAR, CIRCa Pôle national des arts du cirque, Ville de Tours / Festival Rayons Frais, Fest’arts – crédit photo © Edwige Pluchart.

En partage avec Le Séchoir

Deux clowns, deux vrais clowns de cirque, avec grimages et costumes singuliers, deux clowns avant tout musiciens, mais aussi acrobates, attachants, maladroits, virtuoses, exaspérants, attendrissants…

Ils ne racontent pas une histoire, juste un simple moment de vie. Leurs maladresses, gourmandises et autres absurdités ne les détournent jamais de leur but premier : jouer de la musique, ce qu’ils font avec brio, lorsqu’ils y arrivent !

Nous avions adoré «Dans mes bras», nous sommes ravis de retrouver L’Attraction Céleste dans ce nouveau duo de clowns musiciens, qui nous embarquent sans un mot dans une balade poétique et drôlatique.

LUNDI 6 MAI 19H30
Tarifs : 4 à 10 euro – spectacle pour les parents accompagnés de leurs enfants

Extrait :

LA NOUVELLE CLAMEUR

Scène ouverte aux auteurs, compositeurs, interprètes.
Avec le concours de la SACEM.

MALKIJAH
MALKIJAH
« Je suis une militante engagée et dans mes chansons, je m’adresse beaucoup aux femmes, à mes soeurs. Je veux les aider pour qu’elles disent stop à la violence et à la soumission. » – lexpress.mu

Malkijah surfe sur la vague du succès et a déjà une riche carrière derrière elle. Voix féminine du dancehall réunionnais, son style est un mélange de reggae, de rap, de hip-hop… Son dernier album, Mixtape « Sa pou zot » (2010), mixé par DJ Noox, regroupe les tubes qui ont marqué sa carrière et de nombreux morceaux inédits.

BASTER 30 AN LANGUES
BASTER
Baster, Déjà 30 ans !
On lui doit de nombreuses chansons comme Inn ti Manzel, Servis kabaré, Marmay Lontan, Mon Royaum, Gawé
Mené par Thierry Gauliris, Baster est l’un des groupes le plus charismatique de la Réunion. Né en 1983 à Basse-Terre (St Pierre), le groupe a su imposer ses qualités musicales et humaines, et porter haut et fort les sonorités d’un séga-maloya et d’un reggae inventif…

SAMEDI 18 MAI 20H00
entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

DES RUINES

"Des ruines"de Jean Luc Raharimanana, avec Phil Darwin Nianga, mis en scène Thierry Bedard
de Jean-Luc Raharimanana – Notoire
mise en scène : Thierry Bedard – avec : Phil Darwin Nianga – création sonore : Jean Pascal Lamand – lumières : Jean Louis Aichhorn – Journal : Agence Thérèse Troika – crédit photo © Christophe Raynaud. Production : Notoire, Athénor, Scène nomade de Nantes, Le Forum, Scène conventionnée de Blanc-Mesnil. Notoire est conventionnée par la DRAC Ile de France.

Le camion transportant le décor du spectacle Les cauchemars du Gecko, ayant basculé dans un ravin, une fin de tournée avait été annulée ; le chauffeur, indemne, avait certainement été protégé par les Zanahary malgaches qui détestent les morts stupides… À la demande de Thierry Bedard, certainement pour lutter contre l’adversité, un texte est écrit : Des Ruines… un texte très étonnant parce qu’il y a dans cette proposition théâtrale quelque chose de beaucoup plus ample… Jean-Luc Raharimanana redit sa rage, sa révolte contre ce monde – il est sans cesse question de cette mémoire très violemment ancrée dans l’histoire qu’il porte en lui, mémoire du peuple malgache et de l’Afrique. Il dit aussi la douleur de porter toutes ces choses, la douleur, aussi, quelque fois, de ne pas être entendu ou d’être entendu de travers. Et l’envie d’aller vers le silence, de se taire, de ne plus fonder forcément l’oeuvre sur cette violence à laquelle on le renvoie toujours.

Phil Darwin Nianga, qui lui prête sa voix et son engagement, est tout simplement prodigieux.

Après Za aux Bambous Libres 2010, le retour de Notoire & Raharimanana après avoir vu Des Ruines à la Maison de la Poésie à Paris, nous paraît évident et essentiel. Parce que son écriture est nécessaire et urgente, et urgent et nécessaire le besoin de la faire entendre.

JEUDI 23 MAI 14H00
VENDREDI 24 MAI 20H30
VENDREDI 31 MAI 20H30
tarifs : 4 à 10 euro – tout public à partir de 14 ans

Et aussi…
À la Médiathèque du Tampon
Mardi 28 mai 20h00

LES SLAMEURS…

Scène ouverte aux paroles, aux auteurs, aux écritures contemporaines, en deux parties.

Première partie en compagnie de Notoire autour des « Ruines, chutes, trébuchements et autres faux pas… notoires ! » ; puis place au public libre de proposer les textes de son choix ; du slam mais pas que, du rire, des chansons… et plus si pas compliqué !!!

JEUDI 30 MAI 19H30
entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

FESTHEA

Festhea
Festival national de théâtre amateur, sélection régionale.
Présélection pour le festival à Saint-Cyr-Sur-Loire en octobre 2013.

AU PROGRAMME :
VENDREDI 14 JUIN
L'Entracte
18H30 : SARAH de John Murrell
Compagnie l’Entracte – mise en scène : Martin Divet, Brigitte Grasset, Ismael Moulan assistés de Paul Tarroux – avec : Martin Divet, Brigitte Grasset, Ismael Moulan.

Eté 1922… Sarah Bernhardt tente de dicter ses mémoires à son secrétaire Georges Pitou. Pour l’aider à se souvenir il accepte de jouer sa mère, son amant, son impresario, Oscar Wilde. Ces personnages répondent tour à tour à une Sarah Bernhardt défiant sa propre mort entre vie et théâtre.

L'EsTrévagué
21H : MONSTRUOSITES ORDINAIRES de Christian Rullier, Emmanuel Darley, Catherine Anne et Gilles Granouillet
Compagnie l’EsTrévagué – mise en scène : l’EsTrévagué – avec : Renaud Digue, Isabelle Monville, Karine Prajet, Marie Bossard, Aurélie Lambert, Manuel Aranda, Barbara Robert.

Quatre textes. Quatre scènes.
Des monstres.
Pas ceux de la foire, ni mêmes de dangereux psychopathes.
Juste un comportement, des dérapages… Des gens pas si loin de vous et moi après tout, comme des voisins ou des misters Hyde. Des monstres de circonstances, d’un contexte ou d’une histoire.
Mais peut être est-ce aussi l’histoire de gens « bien » ou, qui auraient pu l’être, va savoir…

SAMEDI 15 JUIN
A quoi tu joues ?
14H : J’AIME PAS LES TYPES QUI COUCHENT AVEC MAMAN de Thierry Crifo
Compagnie À quoi tu joues ? – mise en scène : Solange Vatel – avec : Julie Barea, Vincent Bouyer, Danielle Caucanas, Christophe Godard, Elodie Houareau, Françoise Langard, France Thault, Solange Vatel.

Bénédicte, une ado apparemment sans histoire, vit avec sa mère dans une absolue confiance. Pour un peu elles n’auraient même pas besoin de se parler. Tout semble normal dans sa vie jusqu’à ce week-end où elle disparaît. Au fil de l’enquête une nouvelle personnalité se dessine et les évidences tomberont les unes après les autres. Finalement qui connaît vraiment Bénédicte Lidone et qui peut prétendre percer son secret ?

Mise en page 1
16H15 : LES MILLE ET UNE NUITS D’HYZIA de Sabrina Amany
Compagnie Un pas vers les Étoiles – mise en scène : Sabrina Amany – avec Aïcha Amany, Fabien Morin, Flora Tionohoue, Benjamin Palome, Ingrid Edmond, Elisabeth Chann Kiane, Mélanie Clain, Christelle Dehaye, Dominique Françoise, Isabelle Frontera, Nicole Grosperrin, Noël Técher, Jérémy Amany, Hugo Chann Kiane.

Hyzia est une jeune fille pauvre qui se retrouve prisonnière dans le palais du Sultan Ryan. Pour sauver sa vie elle lui raconte des histoires et danse pour lui chaque soir.
Hyzia finira par se faire accepter par les habitants du palais et Ryan tombera amoureux d’elle.
Mais Jana et Jade feront tout pour compromettre cette union.

Dom Juan
18H : DOM JUAN de Molière
Compagnie Guétali – mise en scène : Nicolette Zitte et Michel Tortay – avec Sophie Calicharane, Beatrice Nas, Nicolette Zitte, Vincent Boulay, Phlippe Grondin, Michel Nicolas, Michel Tortay.

La pièce balaie de nombreuses interrogations contemporaines : la liberté de l’homme, celle de la femme, l’égalité sociale, les privilèges de la naissance, le communautarisme, l’importance de la sexualité,…
Dom Juan bouscule l’ordre établi. Son valet mange à sa table, les femmes sont égales devant son désir, il rejette les dogmes religieux, sa conduite ne devant être guidée que par sa raison. Dom Juan est, dès le 17ème siècle, un homme des Lumières.

21H : À MON AGE JE ME CACHE ENCORE POUR FUMER de Rayhana
L’école de musique et danse de Saint Joseph – mise en scène Brigitte Grasset – avec Béatrice Béranger, Christine Papoz, Marie-Hélène Espada, Élisabeth Guirado, Marie-Lys Lauret, Nathalie Malet, Vanessa Mauguin, Florence Bardeur, Joseph Descour, Yohan Damour.

Des femmes d’âges et de conditions différentes dans un hammam à Alger, à la fin des années noires. Dans l’intimité de cet espace protégé les points de vue se croisent et révèlent des destins particuliers. Un enfant doit naître. Elles seront là pour le défendre au péril de leurs vies.

Renseignements et réservations t.0262 50 38 63 – billetterie@lesbambous.com

HUMAIN

HUMAIN

Par la cie Farfadets et Yves Tolila – création
Régie générale : Yves Tolila accompagné d’El Madjid Saindou (cie AriArt Théâtre) – avec David Érudel et Gautier Lajoinie – scénographie & lumière : Geoffrey Saktini – musique : Gautier Lajoinie – Coproductions : Les Bambous, Léspas, le Théâtre Canter, avec le soutien de la DACOI, la Région, le Département, la ville de Sainte-Suzanne.

Inspiré du film The sunset limited de Cormac Mc Carthy, Humain raconte l’histoire de la rencontre incongrue de deux êtres que rien n’aurait dû rapprocher, du rapport qui s’établit entre deux individus qui vivent dans des conditions précaires et qui sont amenés à se côtoyer quotidiennement. Ils prendront position sur leurs appartenances philosophiques et les valeurs que chacun souhaite défendre et transmettre.

Usant tour à tour de monologues classiques ou contemporains, ces deux personnages qui vivent dans la rue seront amenés à défendre leur territoire, et à mettre ainsi en évidence certaines dérives de notre société.

Après une présentation remarquée aux Bambous en 2012, David Érudel et Gautier Lajoinie vont nous la jouer corde sensible sous le regard aigü et bienveillant d’Yves Tolila et El Madjid Saindou.

mardi 12 février 19h30
jeudi 14 février 14h00
vendredi 15 février 20h30
samedi 16 février 17h00
lundi 18 février 14h00
mardi 19 février 19h30
jeudi 21 février 14h00
vendredi 22 février 20h30
samedi 23 février 17h00
Tarifs : 4 à 10 euros – réservation conseillée

Et aussi…
À Léspas (Saint-Paul) t.0262 59 39 66
jeudi 28 février et vendredi 1er mars 20h00

LA NOUVELLE CLAMEUR

Scène ouverte aux auteurs, compositeurs, interprètes.
Avec le concours de la SACEM.
C’est reparti pour cette année 2013, la Nouvelle Clameur reste l’un des temps forts de la programmation des Bambous.Toujours 3 heures de show sur un plateau… toujours gratos !…
« Nou chang’ riyn, nou attann’ a zot pou anbiansé ! Fé pétéééééé. »

DK
Didyé KERGRIN
Bassiste autodidacte et chanteur, Didyé Kergrin est un artiste bien connu du paysage musical réunionnais. Il a fait ses armes aux côtés de nombreux artistes « péi » (Baster, Ziskakan, Tisours, Davy Sicard…). Sa musique est faite de mélanges, de rencontres avec les artistes découverts tout au long de sa vie. Son album, Somin la vie, est sorti en 2010, venez l’écouter avant de vous le procurer absolument.

kayen
Jean-Roland MIQUEL / Kayen
Menée par Jean-Roland Miquel, Kayen est une formation de séga populaire, originaire de Sainte-Rose, qui rencontre le succès dès sa création en 1993. Ancrées dans la tradition musicale de l’île, les chansons du groupe sont à l’image d’une société réunionnaise qui aime les bons carris, « lanbians’ salles vertes » et familiale. Avec 8 albums à son actif, Kayen fête ses 20 ans cette année.

SAMEDI 2 MARS 20H00
entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

FILLE DU PARADIS

Fille du Paradis
d’après Putain, récit de Nelly Arcan – Madani Compagnie
adaptation et mise en scène : Ahmed Madani – avec : Véronique Sacri – conseiller à la scénographie : Raymond Sarti – création sonore : Christophe Séchet – lumières et régie générale : Damien Klein – crédit photo © François-Louis Athénas – production Madani Cie avec l’aide du Théâtre de l’Epée de bois et la MC93 Bobigny. Madani Cie est conventionnée par la DRAC Ile de France. Putain est publié par les Éditions du Seuil et les Editions Point.

« féminité du néant et néant de la féminité, reflets dans un oeil d’homme* »

Cynthia, décide un jour de devenir « escorte girl ». Elle est déposée dans une chambre où elle reçoit cinq ou six clients. Dès le premier jour, elle vieillit d’un seul coup, mais gagne beaucoup d’argent. Les clients se succèdent et progressivement l’héroïne commence à les haïr, à haïr sa vie, mais ne parvient pas pour autant à se résoudre à cesser cette activité très lucrative. Alors, elle écrit, elle raconte les émotions qui la traversent, qui la déchirent.

C’est le récit d’une trajectoire fulgurante, celle d’une jeune femme dont l’enfance et l’adolescence sont restées en souffrance. Une charge radicale et sans concession contre cette icône dévastatrice qu’est la femme parfaite. Pas de scènes érotiques, aucune représentation du plaisir. Il s’agit surtout de dire l’épreuve d’être une femme jeune et belle dans un monde où la plupart des hommes n’ont sur les femmes jeunes et belles qu’un seul regard : celui de la concupiscence.

Vu au théâtre Essaion à Paris, Véronique Sacri nous bouleverse par sa détermination inébranlable.

VENDREDI 8 MARS 20H30
VENDREDI 15 MARS 20H30
tarifs : 4 à 10 euros – Tout public à partir de 16 ans

Et aussi…
À Léspas (Saint Paul) – t.0262 59 39 66
mardi 12 mars 20h00

* Reflets dans un oeil d’homme de Nancy Huston chez Actes Sud

LES SLAMEURS…

Scène ouverte aux paroles, aux auteurs, aux écritures contemporaines, en deux parties.

Première partie en lien avec Fille du paradis et la compagnie Madani autour la prostitution ; puis place au public libre de proposer les textes de son choix ; du slam mais pas que, du rire, des chansons… et plus si pas compliqué !!!

JEUDI 14 MARS 19H30
entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

BÊTES

bêtes
cie Ambre –
Textes : Allais, Andersen, Apulée, Bach, Baudelaire, Carroll, Cros, Daudet, Fabre, Grimm, Hugo, Jacob, Jay-Gould, Kafka, Kipling, La Fontaine, Leopardi, Melville, Michaux, Pelt, Prévert, Renard, Ronsard, Ségur, Sylvestre, Tchouang-Tseu, Trenet. Avec Arlette Bonnard, Alain Enjary, Anna Pabst – conception Arlette Bonnard, Alain Enjary – lumière et régie Éric Fassa – collaboration artistique Danièle Gironès. Programme Européen Leader, en cour de validation.

Les Bêtes par ordre d’entrée en scène :

Escargots, diplodocus, crapaud, vermine, baleine, chimère, âne, papillon, tove, borogove, jument, chèvre, loup, lion, cochon, chenille, cigale, chien, moineau, cheval, tourterelle, coccinelle, chatte, chat, kangourou, goéland, oiseaux.

Et toutes les Bêtes qu’on regrette d’avoir dû laisser en coulisses !

En renouvelant notre relation aux bêtes, qu’elles soient en dehors ou au-dedans de nous, sur tous les modes, la fantaisie, le drame, la fiction, l’humour, l’observation, la sensualité, beaucoup d’auteurs, et non des moindres, éveillent un souvenir, raniment notre surprise, sinon notre émerveillement, avec trois comédiens, dans un jardin, au soir qui vient.

Découvert en plein air à Villeneuve-lez-Avignon, Bêtes nous transporte dans un jardin extraordinaire digne de Charles Trenet !

Une vraie poésie très théâtrale, sans aucun accessoire, seulement un cercle de lumière qui varie. Edith Rappoport – http//journal-de-bord-dune-accro.blogvie.com

HORS LES MURS – SOUS LA PAGÔDE BAMBOUS.
AU CASE DE CAMBOURG (Ste Anne)
JEUDI 28 MARS 18H30 avec à 14h00 à l’école de Cambourg Zistoir Bébèt – konpani Ibao

AU CASE DE CHEMIN CEINTURE (St Benoît)
VENDREDI 29 MARS 18H30

À L’ABONDANCE (St Benoît)
SAMEDI 30 MARS 18H30

À MARE À POULE D’EAU (Salazie)
MERCREDI 3 AVRIL 18H00

À BELLE-VUE (Bras-Panon)
VENDREDI 5 AVRIL 18H30

ATTENTION !!!
SPECTACLE GRATUIT – JAUGES LIMITÉES À 49 PLACES – PRIORITÉ AUX ADHÉRENTS
Réservations indispensables auprès de Jeanne Charréron.

TAMBOUR – la soumission

Tambour2
de Vincent Fontano – cie Ker Béton – Réunion
avec : Lolita Tergémina, Kristof Langromme, Camille Bessière Mithra – costumes : Juliette Adam – régie générale : Jean-Fabrice Anicot – vidéo : Mickaël Gravina.

Après Syin zonn, Tambour est le deuxième volet d’un tryptique théâtral pour répondre à une question, trouver des explications à un problème : la terreur. Comment faire face à la terreur ? Comment se battre quand le monde vous plie ? Comment vivre face à ce phénomène de société ?

La place du non-dit dans la société réunionnaise est importante. Les gens ont appris à vivre en verbalisant peu leurs émotions mais en les donnant à comprendre.

Notre volonté d’accompagner ce nouvel auteur en langue créole contemporaine se confirme, ainsi que notre confiance en sa grande capacité d’évocation…
…I komans’ par lo zié, lo zié i kour, lo zié i gett, lo zié i dans’ si mwin, lo zié i vé, lo zié i rèv, lo zié i pran, lo zié su lo kor in fanm.
Vincent Fontano

MARDI 9 AVRIL 19H30
JEUDI 11 AVRIL 14H00
VENDREDI 12 AVRIL 20H30
SAMEDI 13 AVRIL 17H00
LUNDI 15 AVRIL 14H00
MARDI 16 AVRIL 19h30
JEUDI 18 AVRIL 14H00
VENDREDI 19 AVRIL 20h30
SAMEDI 20 AVRIL 17H00
Tarifs : 4 à 10 euros – tout public à partir de 13 ans